Préserver

Alimentation en eau potable

Pour que l’eau puisée dans les champs captants aille jusqu’à votre robinet, la CASO a confié par affermage l’exploitation et la distribution de la ressource à la Société des Eaux de Saint-Omer pour la partie urbaine et à la Lyonnaise des Eaux pour la partie rurale.

Le service urbain comprend les communes d’Arques, Blendecques, Clairmarais, Longuenesse, Salperwick, Saint-Martin-au-Laërt, Saint-Omer et Tatinghem, soit près de 21.000 abonnés. Il dispose de quatre installations de production ; six réservoirs et plus de 400 kilomètres de canalisations et branchements.

Le service rural dessert, lui, les communes d’Eperlecques, Houlle, Moulle, Serques et Tilques, et compte plus de 3.200 abonnés. Ces riverains sont alimentés à partir du champ captant de Houlle-Moulle, géré par le Syndicat Mixte d’Alimentation en Eau de la Région de Dunkerque (SMAERD) et exploité par la Lyonnaise des Eaux, avec 13 forages implantés au pied des collines.

En cas de précipitations insuffisantes, la Lyonnaise des Eaux réalimente la nappe phréatique à partir d’eau prélevée dans la Houlle. Cette eau est rendue potable par un traitement à l’ozone, une clarification et une filtration sur charbon actif.

« Nous avons l’obligation par l’Agence de l’Eau d’avoir un rendement supérieur à 70 % d’eau vendue. Il est de 75 % et, avec la CASO, nous avons l’ambition d’atteindre les 80 % grâce au renouvellement de canalisations », explique le vice-président, en charge de l’assainissement, Patrick Bedague.

Car la CASO a décidé de conserver, en tant que propriétaire des installations, la maîtrise d’ouvrage pleine et entière des travaux concernant les canalisations et les branchements d’eau en plomb sachant qu’elle intervient dans le cadre de l’habitat existant. Les travaux de renouvellement des canalisations sont mis en œuvre en tenant compte prioritairement du nombre de casses ; de la nature du terrain et de la coordination avec d’éventuels travaux à proximité.

« Afin de mieux cerner les problèmes de fuite, nous avons sectorisé, depuis 2008, le territoire avec la pose de compteurs particuliers », assure Gérard Flament, vice-président, en charge de l’Eau.

Régie pour les communes de Nordausques, Tournehem sur la Hem et Zouafques

A partir du 1er janvier 2016, la Communauté d’Agglomération de Saint-Omer s’est substituée aux syndicats d’eau de la vallée de la Hem Sud et de la vallée de la Hem Nord pour assurer en régie directe la distribution de l’eau potable sur vos communes (Nordausques, Tournehem sur la Hem et Zouafques).

C’est donc la CASO qui établira les prochaines factures à compter du 1er janvier 2016, basées sur les relevés des compteurs d’eau.

Ce changement n’implique aucune modification du prix de l’eau pour l’année 2016 par rapport à celui pratiqué actuellement.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter les services eau potable de la CASO au numéro suivant : 03.21.11.60.76.

Vous trouverez ci-dessous les documents suivants téléchargeables :

- Le règlement du service de l’eau potable

- Un imprimé de demande de contrat d’abonnement

- Un imprimé de résiliation de contrat d’abonnement