Qualité de l'air dans l'audomarois

Famille

Depuis plusieurs années, la Communauté d’Agglomération de Saint-Omer a confié à ATMO Nord-Pas-de-Calais la surveillance de la qualité de l’air du territoire.Une station de surveillance de la qualité de l’air est située en plein cœur urbain au sein même du lycée Ribot depuis 2005.
Le rapport 2015 montre la bonne qualité de l’air de l’audomarois dans l’espace régional et plusieurs chiffres illustrent cela.

BT2015_CASO_OK

12 épisodes de pollution ont été recensés pour une durée de 24 jours (53 jours en 2014) dont 10 journées concernent les particules PM10. Ces épisodes se répartissent tout au long de l’année et sont tributaires des conditions météorologiques.

Un indice de la qualité de l’air majoritairement bonne sur le territoire de 81%.L’indice de qualité est calculé à partir des mesures des stations des quatre polluants que sont l’ozone, le dioxyde de soufre, les particules PM10 et dioxyde d’azote.

Depuis 2007, nous constatons une baisse des polluants : -38% pour les PM10, -32% pour les dioxydes d’azote et -7% Ozone.

François Decoster, président de la Communauté d’agglomération se félicite de ses résultats « encourageants », mais rappelle que pour confirmer cette tendance, « une prise de conscience de chacun est nécessaire. »

Lors du conseil communautaire du 29 septembre 2016, les élus communautaires ont validé le principe de mise en ligne de cartes journalières de la qualité de l’air sur le territoire, afin d’améliorer la sensibilisation des habitants par une diffusion des données.

Vingt cartes, actualisées chaque jour issues d’une nouvelle plateforme de modélisation urbaine de la qualité de l’air (indices de qualité de l’air, concentrations de particules en suspension, de dioxyde d’azote, de dioxyde de soufre, d’ozone, …), à l’échelle de l’agglomération de Saint-Omer sont ainsi diffusées à la population sur le site www.atmo-npdc.fr rubrique Prévisions ou en cliquant ici

Cet outil de modélisation de la qualité de l’air permettra également la mise en œuvre de cartes stratégiques air qui seront exploités dans les futurs documents de planification urbanisme tel que le PLUi.

La CASO contribue avec ses partenaires à ces bons chiffres : la stratégie mobilité, avec le renforcement des transports en commun, la dynamique « vélo » et les investissements sur l’électromobilité sont des exemples de politiques locales volontaristes visant notamment l’amélioration la qualité de l’air. L’institution communautaire est d’ailleurs exemplaire puisque 4 véhicules électriques sont en service actuellement et 4 autres ainsi que 2 véhicules hybrides arriveront avant la fin de l’année.

--------------------------

La modélisation de la qualité de l’air sur l’agglomération de Saint-Omer est financée par le Conseil Régional des Hauts-de-France et la CASO, et co-développée avec la société Numtech, et représente les niveaux prévus de polluants atmosphériques.

Retour à la liste des actualités

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes